ATELIER THEATRE ACTUEL présente

    COLUMBO, Meurtre sous prescription

    Avec Martin LAMOTTE
    Achetez vos places !

    Point Accueil Culture billetterie
    33 (0) 468 115 915 - pacbilletterie@mairie-carcassonne.fr
    Conditions générales de vente

    Mardi 7 novembre 2017 - 20:30

    Mise en scène de : Jean-Pierre Gauffre De William Link et Richard Levinson
    Mise en scène et adaptation : Didier Caron

    Avec la collaboration de : Delphine Piard

    Avec Martin Lamotte, Pierre Azema, Karine Belly, Augustin de monts

    Décors : Sophie Jacob
    Costumes : Virginie Houdinière
    Photographe : Franck Harscouët
    Création lumières : Sébastien Lanoue
    Accessoires : Marie Charpentier

    Tarifs
      Orchestre
    1er Balcon
    2ème Balcon 3ème Balcon
    Général 40€ 28€ 15€
    Réduit 37€ 25€  
    Jeunes 10€

    Frais de location inclus

    Vous souvenez-vous de cette phrase culte, « C’est bizarre, mais il y a encore un petit détail qui me tracasse, il faudra que j’en parle à ma femme » ? Peu de gens le savent, mais Columbo est d’abord une pièce de théâtre qui fut un triomphe à Broadway dans les années 1970 avant d’être ce feuilleton éponyme, incarné avec brio par le regretté Peter Falk. Qui n’a pas en tête l’imperméable fripé du célèbre lieutenant de Los Angeles, ses allusions à sa femme, son chien apathique et sa voiture, une 403 qui semble tout droit sortir de la casse, sans oublier ses inoubliables « petits détails qui le chiffonnent. » Nous vous proposons de retrouver le lieutenant sous les traits de Martin Lamotte qui incarne à la perfection la roublardise de notre enquêteur entêté. Revivez une enquête de l’inspecteur Columbo sur la scène du Théâtre Jean-Alary et un moment inédit : le premier épisode de la série à succès, appelé à l’origine « Prescription Murder ».

    Si l’enquête (un mari infidèle tue son épouse) est de facture classique, la (très) bonne surprise tient ici à l’interprétation de Martin Lamotte, tout en rouerie et malice. Son talent ? Avoir su s’approprier le personnage de Columbo sans le dénaturer, et surtout sans imiter Peter Falk. - Télérama