Jardin Pierre et Maria Sire

    19e et 20e siècles

    Instituteur Pierre Sire (1890-1945) finit sa carrière d’enseignant en 7ème au petit lycée de Carcassonne tandis que son épouse Maria (1895-1960) est directrice de l’école de la Cité. Ils consignent plusieurs romans et appartiennent très tôt au monde carcassonnais de l’écriture animé de 1920 à 1950 par Joë Bousquet, René Nelli et Ferdinand Alquié. Ainsi les retrouve-t-on parmi les fondateurs de revues « Folklore » et « cahiers du Sud ». Près du Pont-Vieux, le jardin qui porte leur nom a reçu une stèle qui les associe dans le souvenir comme ils l’ont été dans la vie.
    Claude MARQUIE – Le patrimoine des communes de la Méridienne verte – Edition Flohic

    Notes : la dénomination de " Pierre-Sire et Maria" a été décidée par le Conseil Municipal pour "honorer la mémoire de l'éminent écrivain Audois qui a tellement contribué à faire connaître le génie de notre pays, qui a su chanter ses beautés, qui lui a donné tant de preuves de son attachement".