ARTICLES
    Modifié 15 Fév. 2019

    Pose de la turbine de la centrale Hydroélectrique

    Barrage du Païcherou

    Gérard Larrat et son Adjoint à l’Environnement Arnaud Albarel se sont rendus ce jeudi 24 janvier sur le barrage du Païchérou pour assister à la pose de la turbine de la centrale hydroélectrique. Un moment symbolique fort qui marque l’aboutissement de la 1ère tranche de travaux sur ce site.
    La centrale produira ses premières Kwh dès ce mois de février 2019 pour une production attendue de 1 700 000 kwh soit l’équivalent de la consommation annuelle de 380 foyers. Une révolution en terme de transition énergétique puisque la Ville produira ainsi pour la 1ère fois des énergies renouvelables via l’hydraulique.
    Les travaux se poursuivront avec l’aménagement complet des berges qui permettront de redécouvrir le site avec une centrale intégré parfaitement dans l’environnement. 

    Quelques données techniques et de production :

    Turbine DIVE à axe vertical :  hélice horizontale diamètre de 194 cm, composée de 5 pâles
    Vitesse de rotation maximale : 150 tours/mn
    Puissance : 470 kW
    Hauteur de chute d’eau : 4.12 m
    Débit moyen de l’Aude : 19.6 m3/s
    Débit turbiné maximum : 13.9 m3/s
    Production attendue : 1 700 000 kWh soit l’équivalent de la consommation an-nuelle de 380 foyers.

    Rappel du projet d’aménagement du Païchérou :

    Dès 2014, la Ville de Carcassonne a souhaité mettre en œuvre un véritable projet environnemental sur la zone du Païcherou. Un projet s’inscrivant dans le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE du Bassin Rhône-Méditérranée) et intégrant les obligations définies par la directive européenne ainsi que les orientations du Grenelle de l’environnement pour un bon état des eaux. La Ville a donc signé une convention avec l’Etat et fait l’acquisition du barrage du Païcherou afin d’en assurer la gestion et lancer ainsi son projet de réhabilitation, de création d’une centrale hydroélectrique et de restauration de la continuité écologique. Après étude et appel à projets, la Ville a confié à la société Les énergies de la Cité, la gestion et la réalisation de ce projet d’aménagement du seuil du Païcherou dont la première tranche de travaux a débuté en juin 2018.

    Un projet reposant sur trois piliers essentiels :

    • Continuité écologique
    • Hydroélectricité
    • Pédagogie et loisirs

    Avec la création d’une centrale hydroélectrique, la Ville de Carcassonne développera ainsi pour la première fois, des énergies renouvelables via l’hydraulique.

     

    L’aménagement de ce barrage

    Situé à proximité de la Bastide St Louis et de la Cité Médiévale, l’aménagement de ce barrage (175m de long – 3m de chute d’eau) et de cette centrale constitue un véritable enjeu patrimonial et environnemental. Tous les équipements de la centrale ont donc été pensés pour s’intégrer parfaitement dans l’environnement. Sa production annuelle avoisi-nera 1.700.000 kWh, soit l’équivalent de 380 foyers.
    Les  berges seront entièrement remodelées et végétalisées pour permettre une redécouverte du site. Une passe à poissons sera également créée et visible depuis un chemin piéton. Des panneaux d’information et de sensibilisation sur la continuité écologique et l’hydroélectricité seront installés sur site à destination des promeneurs et du grand public.
    Avec l’aménagement du seuil du Païcherou, la Halle aux Sports Nicole Abar et bientôt le Pôle Aqualudique, la Ville affirme sa volonté de revitaliser et redynamiser la zone du Paicherou en créant une véritable zone de loisirs.

    Travaux aménagement du seuil du Païcherou :
    La 1ère tranche de travaux a été lancée dès juin 2018 et concerne la rive gauche (côté restaurant Païcherou)
    La 2ème tranche concernera la rive droite et débutera dès 2019.

    Situé à proximité de la Bastide St Louis et de la Cité Médiévale, l’aménagement de ce barrage (175m de long – 3m de chute d’eau) et de cette centrale constitue un véritable enjeu patrimonial et environnemental. Tous les équipements de la centrale ont donc été pensés pour s’intégrer parfaitement dans l’environnement. Sa production annuelle avoisinera 1.700.000 kWh, soit l’équivalent de 380 foyers.
    Les  berges seront entièrement remodelées et végétalisées pour permettre une redécouverte du site. Une passe à poissons sera également créée et visible depuis un chemin piéton. Des panneaux d’information et de sensibilisation sur la continuité écologique et l’hydroélectricité seront installés sur site à destination des promeneurs et du grand public.
    Avec l’aménagement du seuil du Païcherou, la Halle aux Sports Nicole Abar et bientôt le Pôle Aqualudique, la Ville affirme sa volonté de revitaliser et redynamiser la zone du Paicherou en créant une véritable zone de loisirs.
    Travaux aménagement du seuil du Païcherou :
    La 1ère tranche de travaux a été lancée dès juin 2018 et concerne la rive gauche (côté restaurant Païcherou)
    La 2ème tranche concernera la rive droite et débutera dès 2019.

    Lancement d’une campagne de financement participatif :
    La Société les Énergies de la Cité lance dès le 24 janvier avec leur partenaire ENERFIP, un projet de financement participatif afin d’offrir la possibilité aux habitants de Carcassonne et de sa région de prendre part à la transition énergétique et écologique de leur territoire, en investissant la somme de leur choix (à partir de 10 €) dans ce projet du Païcherou à fort enjeux environnementaux. Les citoyens pourront ainsi placer une partie de leur épargne pour une durée relativement courte, et percevront chaque année des intérêts fixes, à date anniversaire de leur investissement.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.enerfip.fr. Une réunion publique d’information sur ce projet aura également lieu le 14 février, prochain. La collecte (c’est à dire la possibilité d’investir) débutera le mercredi 6 mars par une permanence d’investissement sur site, en présence des équipes d’Enerfip.

    À PROPOS DES ENERGIES DE LA CITE

     

    "Les Energies de la Cité" est la société créée pour développer le projet puis l’exploiter. Elle est le fruit de l’alliance entre :

    • La CACG, société d’économie mixte d’aménagement régional, développeur et exploitant de projets complexes en lien avec l’eau et l’énergie au service des territoires depuis 60 ans,
    • NGE concessions – véhicule d’investissement de NGE, groupe auquel appartient CAZAL entreprise locale de génie civil, et travaux fluviaux
    • CEM - entreprise régionale qui investit dans des centrales hydroélectriques (basse chute), construites et exploitées par 2EI
    • MPEI, filiale de la SEM AREC Occitanie (Agence Régionale de l’Energie et du Climat), accélérateur de la transition énergétique en Occitanie, opérateur d’investissement de la région Occitanie dans les Energies Renouvelables.

    À PROPOS D’ENERFIP

     

    Enerfip est une plateforme de financement participatif dédiée à la transition énergétique basée à Montpellier.
    Elle propose aux citoyens d’investir leur épargne directement dans des projets d’énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse, hydraulique, etc.) ou favorisant la transition énergétique.
    Son fort ancrage territorial et son engagement auprès des collectivités font de cette entreprise un acteur crédible, soucieux des problématiques énergétiques. Sa volonté : permettre à tout citoyen de devenir acteur de la transition énergétique tout en bénéficiant d’une solution d’épargne alternative attractive, mais au risque maîtrisé, et offrir aux porteurs de projets une source de financement complémentaire des solutions classiques.
    En savoir plus sur : https://enerfip.fr