ARTICLES
    Modifié 01 Août. 2019

    La Ville de Carcassonne signe la charte ville active du PNNS

    Programme National Nutrition Santé

    Face à la persistance des inégalités sociales et territoriales de santé, il est apparu nécessaire de refonder en profondeur le système de santé en impulsant une stratégie nationale de santé, nouveau cadre de l’action publique. Celle-ci permet de développer la promotion et la prévention de la santé tout en adaptant l’offre de soins aux défis du 21e siècle.

    Dans ce contexte, les pouvoirs publics souhaitent renforcer la politique nutritionnelle menée au travers du Programme national nutrition santé (PNNS) et lutter efficacement contre les inégalités de santé.

    Le PNNS, coordonné par le ministère des Solidarités et de la Santé, a élaboré, en s’appuyant sur les bases scientifiques communément admises, des référentiels en nutrition qui servent au développement d’actions dans les divers lieux où vivent les individus. La réussite d’un tel programme s’inscrit dans le développement de la stratégie nationale de santé et repose sur la mobilisation des acteurs qui agissent pour la promotion de la santé.

    En agissant sur les deux versants de la nutrition, à savoir l’alimentation et l’activité physique, la promotion d’un bon état nutritionnel contribue à la réduction des facteurs de risque des maladies les plus fréquentes dont souffre la population : maladies cardio-vasculaires, nombreux cancers, obésité, diabète, etc.
    Pour être efficaces, les actions mises en œuvre pour améliorer l’état nutritionnel de la population, doivent aussi agir sur des valeurs positives comme la convivialité et le plaisir.

    Un bon état nutritionnel ne repose pas seulement sur la responsabilité individuelle de chacun. Il est important d’agir sur l’environnement des habitants en créant des milieux favorables au développement d’une alimentation saine et d’une activité physique régulière.

    À ce titre, les communes, de par leurs compétences et leurs liens de proximité avec les populations et les nombreux professionnels du monde libéral ou associatif sont des acteurs essentiels pour la mise en œuvre d’interventions de proximité, en adéquation avec les orientations
    du PNNS.
    Leur mobilisation a été et demeure une condition indispensable des progrès réalisés et à venir.

    LA COMMUNE SIGNATAIRE ADHÈRE À LA PRÉSENTE CHARTE ET S’ENGAGE À :

    Article 1  > Devenir un acteur actif du PNNS en mettant en œuvre, promouvant et soutenant toute action qui contribue à l’atteinte des objectifs du PNNS et s’attache à lutter contre  les inégalités de santé.

     Article 2  > Nommer un référent « actions municipales du PNNS » qui aura la charge  et la légitimité pour initier, suivre et coordonner les actions mises en œuvre dans le cadre  de cette charte.

     Article 3  > Mettre en œuvre, chaque année, pour faciliter les choix alimentaires et la pratique d’activité physique favorables pour la santé, une ou plusieurs actions conformes au PNNS  dans un ou plusieurs des quatre domaines d’intervention suivants : information-communication, éducation pour la santé, formation, aménagement du territoire, selon le cahier des charges suivant :

    Pour une ville ayant entre 20 000 à 75 000 habitants :
    - au moins 3 actions
    - au moins 3 domaines

    Article 4  > Veiller, pour garantir les messages et leur cohérence auprès des publics ciblés,  à ce que soient utilisés exclusivement les repères nutritionnels et les recommandations issues des référentiels du PNNS dans la mise en œuvre des actions de promotion de la nutrition.  Les affiches, supports écrits ou diffusés par voie informatique porteurs du logo du PNNS*  en sont le garant.

     Article 5  > Afficher le logo « Ville active du PNNS » de façon explicite sur les documents informant la population des actions menées.

     Article 6  > Rendre compte, annuellement, à l’Agence Régionale de Santé des actions mises  en place durant l’année et prévoir avec l’ARS les modalités d’évaluation de ces actions.

     

    LE PNNS S’ENGAGE À :

    Fournir le cadre, les outils et les conseils utiles à la mise en œuvre et à l’évaluation des actions  et à valoriser les actions développées par les signataires en favorisant les échanges  pour permettre le développement des actions les plus efficientes.

    La charte est conclue pour une durée de cinq ans renouvelable.