Maison des mémoires

    Détails

53 rue de Verdun
11000
Carcassonne

C’est au 53 rue de Verdun à Carcassonne qu’a vécu le poète Joë Bousquet, personnage emblématique de la première moitié du XXe siècle. En mai 1918 à la fin de la Grande Guerre, Joë Bousquet, jeune lieutenant, est blessé par une balle allemande qui le paralyse définitivement au point de ne pouvoir pratiquement plus quitter sa chambre. Journaliste, écrivain, poète, il attira les intellectuels du XXe siècle qui vinrent le rencontrer dans sa chambre. Citons : Paul Valéry, Max Ernst, Magritte, Louis Aragon, André Gide, Dali, et Simone Weil... Aujourd’hui, la chambre de Joë Bousquet est conservée scrupuleusement en l’état.  

Du 30 juin au 28 octobre - Ouvert du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Dessins des survivants d'Hiroshima et de Nagasaki - Exposition présentée par le Centre Joë Bousquet et son Temps et les Archives Nationales. Avec le soutien du Hiroshima Peace Memorial et du Nagasaki Atomic Bomb Museum.