Temple protestant

La communauté réformée, peu nombreuse, s’organise à partir de 1842, mais c’est seulement à partir de 1878 qu’elle dispose d’un pasteur résidant, Adolphe Monod ; le temple de la rue Antoine Marty est inauguré en 1890. L’édifice évoque une église anglicane mais, pour ne pas trop choquer les catholiques locaux, fort hostiles à cette réalisation, sa façade est relativement neutre et ornée de vitraux.
Claude MARQUIE – Le patrimoine des communes de la Méridienne verte – Edition Flohic