Eglise Saint-Vincent

Bel exemple du style gothique languedocien à large nef (20,25 m) et voûte imposante (23,5m). Clocher octogonal à base carrée qui abrite un carillon de 47 cloches. Riche mobilier d’art : tableaux et lutrin du XVIIe siècle, peintures de Gamelin, Mignard et Subleyras. Rosaces et verrières du XVe siècle. Dans les niches du grand portail se trouvaient 4 belles statues de pierre du XIVème siècle, très dégradées, elles furent déposées à l’intérieur. Elles représentent Saint-Vincent en costume de diacre, Saint-Louis fondateur de la ville-basse et deux apôtres.
Cette église paraît être propriété communale depuis sa construction, laquelle remonte au XIIIe siècle.
« Le bourg neuf ne fut pas plutôt édifié que les paroisses Saint-Michel et Saint-Vincent y furent transférées.

En Août 1283, le roi Philippe étant à Carcassonne, il fit don au Recteur et au Bassin du Purgatoire de l’Eglise Saint-Michel de trois sols, trois deniers, une obole de rente, sur quelques maisons joignant l’église…. » « Son commencement ne fut qu’une petite chapelle » « en attendant qu’à partir de 1285 environ, commence de grossir, d’année en année, au profit de leur développement consécutif, le fonds de contribution des libéralités testamentaires »
Historique sommaire et origines des propriétés de la Ville de Carcassonne – Léon Riba – 1948.

Survolez pour agrandir et cliquez pour voir l'image originale